Morondava – Tsingy de Bemaraha

Pour un voyage haut en couleur et riche de découvertes à Madagascar, opter pour la belle destination qu’est Morondava. Situé sur la côte Sud-Ouest de l’île rouge, la ville de Morondava représente la capitale économique mais aussi administrative de la région Menabe. A travers ce guide, nous allons mettre à votre disposition tous les bons plans ainsi que les nombreuses rencontres que vous allez faire lors de votre périple Antananarivo – Morondava.

Un voyage propice aux multiples découvertes

Le voyage qui relie Antananarivo à Morondava prend environ 12 heures. A travers ce périple, vous longerez non seulement de nombreuses villes qui font la renommée de Madagascar, mais vous y découvrirez également les plus beaux sites faisant la réputation de l’île. Le premier trajet reliera Antananarivo à Antsirabe, suivi ensuite d’un voyage au mille et une couleur allant de la ville d’eau à la destination finale : Morondava.

Une fois le départ lancé, vous serez amplement surpris par les différentes végétations qui longeront les routes vous menant vers Antsirabe. Après seulement 43km ; un arrêt à la ville de Behenjy est de mise pour découvrir le terroir malagasy du foie gras. Le Foie gras de Behenjy est réputé pour son goût jusqu’ ici inégalé, faisant de la petite commune le spécialiste en foie gras à Madagascar.

A mi-chemin du trajet vers Antsirabe, une visite auprès de la fonderie d’aluminimum Ambatolampy est irréversible. Fabriquant des batteries de cuisines et autres ustensiles avec du pur aluminium provenant de récupérations diverses, la fonderie vend ses productions dans tout Madagascar. Ici le savoir-faire des artisans se transmettent de génération en génération ; et la majorité des familles vivant à Ambatolampy se spécialisent dans le domaine.

La plupart des machines et autres matériaux nécessaires à la fabrication sont tous faits-mains (moules de fonderie …), permettant ainsi à un ouvrier de produire environ 10 casseroles et/ou marmites par jour.

A 100 kilomètres de la commune d’Ambatolampy se trouve Antsirabe, la capitale du Vakinakaratra.  L’entrée au sein de la ville d’eau est marquée par la présence de nombreux pousse-pousse, le moyen de locomotion favori des habitants. L’eau thermique dAntsirabe fait sa renommée grâce à ses nombreuses vertus, d’où son nom la ville d’eau.

Les Lac Andraikiba et Tritriva Antsirabe sont des lieux touristiques qui méritent amplement le détour. Etant magnifiques mais regorgeant égalementd’histoires, venir découvrir ces beautés de la nature est primordial lors de l’arrêt à Antsirabe.

La ville de Betafo, qui se trouve à 22km d’Antsirabe propose également de grands sites remarquables comme le lac Tatamarina qui est un lac volcanique disposant d’une route circulaire permettant l’accès au cimetière des souverains locaux.

Pour poursuivre son chemin vers Morondava, il est nécessaired’emprunter la RN34, présentant le paysage désertique de l’Ouest de Madagascar.

Sur le chemin, vous découvrirez aussi les orpailleurs de Mandoto et Dabolava. Ces derniers recueillent au moyen de lavage des paillettes d’or qui se trouvent dans le sable des fleuves.

La ville de Mandrivazo située à 1h 55mn de route de Mandoto et à 220km de la ville d’eau, et est la dernière ville sur laquelle il est primordial de faire un arrêt avant d’arriver à destination. Miandrivazo est connu pour être la ville la plus chaude de Madagascar avec une température moyenne de 28°C tout au long de l’année.

Après un trajet d’environ 240km, cap sur la ville de Morondava. Connue mondialement pour son allée des baobabs, Morondava présente également une station balnéaire hors du commun : une plage de sable blanc à perte de vue, une eau turquoise digne des cartes postales les plus belles du monde …

La visite et découverte des Tsingy de Bemaraha représente aussi une activité intéressante à ne pas manquer. Situe à l’issu de la fleuve Manambolo, les tsingy de Bemaraha font la renommée du Menabe.

Les tsingy de Bemeraha sont dû à la séparation de l’île de Madagascar à la plaque africaine. Ce sont donc 72 340 hectares de masses volumineuses de calcaire qui ont eu lieu lors du glissement tectonique il y a 160 millions d’années. Il y est possible de rencontrer 90 variétés d’oiseaux, 8 espèces de reptiles et 10 espèces de lémuriens. De plus 86% des 650 espèces botaniques du Tsingy sont endémiques. Tous ces attraits ont pu classer le site du Tsingy de Bemaraha au patrimoine mondial de l’Unesco.

Lors de votre visite à Morondava, il est également possible de découvrir la culture des Sakalava et l’apprentissage de l’histoire de cette belle ville.

Astuces pour le voyage

La ville de Morondava est accessible en avion (30 mn de vol) mais aussi en taxi-brousse à partir d’Antananarivo. La majorité des visiteurs optent pour la location de véhicules tout terrain pour pouvoir profiter amplement des attraits touristiques le long du trajet et de services de guide professionnel.

De nombreux sites plus intéressants les uns que les autres sont à découvrir tout au long du voyage, vous n’aurez effectivement pas le temps d’en profiter si vous décidez de prendre les transports en commun, par contre ce dernier reste un moyen de locomotion qui permet aux voyageurs de vivre intégralement au sein du quotidien de la plupart des Malagasy.

Si vous décidez d’opter pour les taxi-brousses, prenez soin de réserver une banquette de 3-4 places pour 2 personnes. Le confort sera de mise pour affronter les 12 heures pour 700 km environ.

Il est également possible de faire le trajet par étape dont : un arrêt à Antsirabe pour prendre un autre taxi-brousse pour Morondava en passant par la ville de Miandrivazo.

De nombreux professionnels dans le secteur du tourisme proposent également des séjours organisés afin de permettre aux visiteurs de tout découvrir et de repartir avec des souvenirs plein la tête !

Que faire dans la région du Menabe et Melaky ?

Il est possible de s’adonner à de nombreuses activités autres que la plage et la découverte des baobabs. La traversée en pirogue de la rivière Tsiribihina et la rivière Manambolo reste l’une des expériences à faire pour ceux qui sont en quête d’aventures et découvertes hors du commun (coucher du soleil, paysage, végétations, rencontre avec les crocodiles, les oiseaux, zébus …). Le périple se fait à bord de pirogue ou chaland, et il est faisable de créer des campements. De nombreux professionnels en tourisme proposent des offres de découvertes comprenant le camping, les repas … pour des descentes en pirogue réussites de la rivière Tsiribihina et Manambolo.